Comment créer une agence de microfinance ?

Dans notre monde d’aujourd’hui, il existe un nombre incalculable d’entreprises. Parmi ces entreprises, nous avons des agences qui fournissent des services dans différents domaines. La microfinance est l’un de ces domaines-là. Beaucoup d’autres, désireux de se lancer dans cette affaire, se demandent comment faire pour créer une agence de microfinance.

Qu’est-ce qu’une agence ou institution de microfinance ?

Avant de comprendre ce qu’est une agence de microfinance, il est nécessaire de connaître le sens du mot «microfinance ». En effet, la microfinance est l’ensemble des services financiers à petite échelle. Ces services sont destinés à ceux qui sont exclus du système bancaire formel.

Une agence de microfinance est donc une institution qui octroie des microcrédits aux plus défavorisés, soit pour le démarrage d’une activité génératrice de revenus. Elle propose également des plans d’épargne.

Quelles sont les étapes à suivre dans la création d’une agence de microfinance ?

Le processus de création peut varier d’un pays à un autre. Néanmoins, il existe quelques conditions obligatoires qui sont communes à tous les pays en matière de création d’institutions de microfinance. Prenons le cas des pays de l’Afrique de l’ouest. Le premier pas est «la demande d’agrément ». En effet, une demande d’agrément consiste à fournir certains documents importants pour la cause. C’est un dossier qui comporte le procès-verbal de l’assemblée générale constitutive où les textes ont été édités.

Généralement, les institutions de microfinance naissent des associations ou des mutuelles. Raison pour laquelle, il faut les statuts et règlements qui régissent le groupe. Il faut également les coordonnées des membres dirigeants de l’institution et d’autres pièces très importantes. C’est alors que le ministère de tutelle chargé de l’économie fera une étude approfondie puis passera à la vérification des preuves. Le ministère à son tour enverra le dossier à la BCEAO pour étude. Ce n’est qu’à l’avis favorable de la BCEAO que le ministère donne l’agrément pour le démarrage des activités d’une agence de microfinance.